Le plateau d'Anzeindaz s'étend sur une surface d'environ 1000 hectares de pâturages, le Refuge de la Tour d’Anzeinde construit au début des années 1900 tient sa place au coeur d’une réserve au départ du plateau d’Anzeinde, un des plus grands pâturages de Suisse, le plus grand du canton de Vaud.


Riche d’une flore alpestre très variée, c’est le paradis des botanistes puisque l’on trouve là environ 55% de la flore des Alpes suisse et plus de 80% du canton de Vaud.
En y montant depuis Solalex, tout en longeant l’Avançon et traversant de ci de là quelques nants, vous serez envoûté par la majesté des sommets qui vous entourent.


D’un côté, l’imposante chaîne du massif des Diablerets et de l’autre, le Miroir d’Argentine. Une fois arrivé sur le plateau d’Anzeinde, ce dernier fait place à un véritable amphithéâtre délimitant ce vaste pâturage, partant de la Pierre qu’Abotse jusqu’à la Tête Peignat.
Entre ces 2 sommets vous pourrez admirer Paneirosse et son glacier, Tête Tsernau, Tête Bellaluë et Tête à Grosjean. A l’arrière se trouve le massif des Muverans.
Le vaste plateau d’Anzeinde accueille les troupeaux de génisses, chèvres, moutons qui viennent pâturer pendant la saison estivale. Leurs tiennent compagnie, chevaux et cochons pour le bonheur des enfants.


Anzeindaz et le Refuge de la Tour, un endroit magique qui vous procure une émotion et un bienêtre inoubliable qui vous fera y revenir.

Aller au haut